Ils s’étaient tous donné rendez-vous à la Peninsula Valdés

Nous avons donc traversé l’Argentine d’Ouest en Est pour rejoindre la côte atlantique et la Peninsula Valdés – Un territoire encore bien au sud, à la même hauteur que Puerto Montt, où nous avions embarqué pour notre périple maritime à travers les fjords chiliens. La surface est aride, le fond de l’air est frais, la piste interminable, mais tout le monde est à l’heure au rendez-vous : éléphants de mer, phoques, cormorans, pingouins, et même les baleines…

Les guanacos ouvrent le bal

… Et les mouettes, en escadrille, surveillent la côte.

Les éléphants de mer s’aiment

Cependant que les pingouins complotent.

Les phoques prennent le soleil

… Au grand dam des cormorans, assez consternés.

Les tatous et les lézards se terrent…

Indifférente aux échos du monde, la baleine promène son petit.

Stéphanie Nedjar

4 commentaires

  1. Franchement, incroyable !
    Vous sentez-vous seuls dans ces contrées ou est-ce que des hordes de touristes sont prêtes à débarquer ?

  2. Quel spectacle incroyable ! Quelle chance que les baleines soient là au moment où vous y êtes aussi. Une organisation sans faille. Vous m’impressionez !

  3. Grandiose ! je suis curieuse de savoir quelles sont les températures sous ces latitudes ?…

Laisser un commentaire