La contestation gagne le reste du pays

Désolation et barricades fumantes ce dimanche matin dans Santiago. Nous quittons la ville et ses habitants abasourdis. Les rues sont encore désertes, les taxis zigzaguent entre les décombres. Des silhouettes, les mains noires de suie, se faufilent, remplissant leurs sacs d’objets ramassés dans la rue. Un bureau a été saccagé. Des centaines de papiers jonchent le sol.

Santiago, dimanche 20 octobre. Crédit photos et vidéo Marot/Nedjar

Pour désamorcer la crise, le gouvernement de Sebastián Piñera a annulé la hausse des prix des tickets du métro. Mais les protestations se poursuivent. La journée de dimanche à Santiago a encore été marquée par des pillages et des incendies, qui ont fait au total 7 morts. Et la contestation  gagne le reste du pays. Après Santiago, des couvre-feux ont été instaurés à Valparaiso et Concepción entre 20h00 et 6h00.

Sur la route qui nous éloigne de la capitale, nous verrons d’autres manifestants munis de casseroles aux carrefours de villes moyennes.

La hausse du prix du ticket de métro a été le déclencheur. La crise est sociale et profonde. Le Chili est un pays très inégalitaire.

Selon un rapport de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Cepal), les 1% les plus riches détiennent 26,5% de la richesse du pays. Plus de la moitié des travailleurs reçoivent un salaire inférieur à 562 dollars par mois. Dans ce contexte, la hausse des prix n’est pas soutenable, disent les manifestants. Qui réclament désormais un meilleur accès à l’éducation et à la santé.

Christelle Marot & Stéphanie Nedjar

6 commentaires

  1. Vous avez été au coeur d’une actualité très intense… Périodes internationales de revendications sociales, collectives et humaines. Heureuse pour vous que vous ayez été épargnés. Bonne suite à votre périple chilien.

    1. La suite du périple s’annonce compliquée – Couvre-feux dans plusieurs provinces, pénurie d’essence… Pas sûr que puissions rejoindre la Patagonie…

  2. Salut les filles et Victor, là où ça chauffe, on vous trouve :). Prenez bien soin de vous trois. Bravo pour ce que vous faites!! On vous suit. Gros bisous

Répondre à Chrystèle Annuler la réponse.