Et pourquoi pas le Chili

Ça y est, nous sommes au Chili ! Pour cinq semaines ou plus, en fonction des aléas. Car 6000 kilomètres de côté c’est long, et il y a fort à parier que le chemin, en lui-même, nous réserve quelques surprises. Dans nos esprits, le Chili c’est Allende et Pinochet, Luis Sepulveda et Pablo Neruda, les déserts de sel et les maisons colorées de Valparaiso. Et puis la Patagonie et Terre de Feu, bien sûr.

Croiserons-nous des baleines, des phoques, des pingouins ? Nous verrons bien. En attendant, nous allons voir des momies. Oui oui. A la frontière nord de ce pays, à Arica, nous allons voir des momies plus anciennes que celles d’Egypte. Rabougries, pas très jolies, mais enfin ce sont quand même les momies les plus vieilles du monde !

Arica est par ailleurs une gentille bourgade de bord de mer. Rien à signaler. Nous retrouvons les petits troquets qui manquaient au Pérou. La langue est plus ardue à comprendre, les Chiliens coupent la fin des mots, la fin des phrases. Dans quelques jours, sans doute, nous aurons pris le pli !

Stéphanie Nedjar

Laisser un commentaire