Mariposas y orquídeas

On continue avec les papillons et les orchidées. Saviez-vous que le Costa Rica, le plus petit pays du continent américain, abrite 6 % de la biodiversité mondiale? On recense dans le pays près de 10 000 espèces de plantes, 1 400 espèces d’orchidées, 15 000 espèces de papillons (un quart des papillons de la planète), 900 espèces d’oiseaux dont le colibri et le quetzal, 34 000 espèces d’insectes. On compte également plus de 200 espèces de mammifères, les fameux paresseux, mais aussi des primates, des félins, des tatous, des opossums, également des reptiles dont les iguanes, les crocodiles… La liste est longue.

Forêts tropicales, mangroves, limons, volcans, prairies, océans Pacifique et Atlantique : la diversité géographique favorise le développement d’une faune et flore exceptionnelle. Un terrain d’études fantastique pour les scientifiques du monde entier.

La biodiversité, c’est la richesse nationale. Sur laquelle compte le pays pour faire vivre un tourisme écologique. 30 % du territoire est protégé. Mais ce n’est pas seulement pour le tourisme. Préserver l’environnement, la biodiversité, lutter contre le réchauffement climatique sont dans l’ADN de la grande majorité des Costaricains.

 » Dans toutes les écoles, les enfants dès tout petits, sont éduqués à l’environnement, à la protection de la faune et de la flore, au changement climatique, ils plantent des arbres, font du tri sélectif, font attention aux plantes, aux animaux « , m’indique Paola Cardinale Villalobos, fondatrice de l’agence Morpho Evasions Costa Rica.

Christelle Marot

crédit photo C. Marot

3 commentaires

    1. Environ 2 millions de touristes par an. Ce qui est beaucoup pour un pays de 5 millions d’habitants. L’objectif est de garder un chiffre à peu près stable, ne pas aller chercher plus de touristes, afin de ne pas peser sur les ressources et l’environnement

Laisser un commentaire