Wilderness

A l’est de l’Oregon et de Washington, l’Idaho. Au centre de cet Etat, 15 000 km2 de no-man ‘s-land. Ni route, ni habitation, ni autre forme de présence humaine. An nord-est de l’Idaho : le Montana, qui peut être survolé en avion de tourisme pendant trois heures avant d’y entrevoir trace humaine. Et pour cause, si la superficie du Montana correspond à peu près à celle de l’Allemagne, on y compte qu’un million d’habitants. Au sud-est de l’Idaho : le Wyoming – Une superficie comparable à celle de la France, mais seulement 560 000 habitants. Les Montagnes Rocheuses, dont nous avons découvert une partie au Canada, font trois fois la taille des Alpes.

Il n’y a pas que dans les pays peu industrialisés qu’il peut nous arriver des bricoles, aux Etats-Unis aussi il y a des zones vierges où l’on peut se perdre sans jamais être retrouvé – Into the Wild – et des animaux sauvages. Nous avons vu des ours, des coyotes, des aigles et des faucons pèlerins… Dans les Rocheuses, nous suivons un sentier balisé, nous pensant autant en sécurité que sur le GR20. Que nenni. Au bout d’un moment nous avons vu la trace d’une patte d’ours dans la neige et juste à côté des crottes. Odorantes donc fraîches. Sans pour autant nous consulter, chacun d’entre nous s’est tu et a pressé le pas. Sur l’Ile de Vancouver, les pumas sont restés dans leur coin et nous leur en sommes gré. En Californie, nous avons vu des dizaines d’éléphants de mer échoués sur la plage, en pleine mue. Là encore, bien contents de ne pas les avoir croisé un peu plus loin dans l’eau. Car la bête est massive.

Tout ça pour dire que les Américains ont un rapport à la nature qui n’est pas celui d’un européen, et que la vie sauvage fait partie intégrante de l’identité nord-américaine. « Wilderness » : Dans le monde anglo-saxon, ce terme désigne le caractère sauvage de la Nature. Et pourtant. L’administration Trump frappe encore, et par les deux bout : les grands espaces, d’abord, dès les débuts du mandat, et les espèces menacées, lundi dernier, 12 août 2019, par décret – J’y reviendrai dans les deux prochains posts. D’ici là, quelques images de Yosemite.

Stéphanie Nedjar

2 commentaires

Laisser un commentaire