Tatoo

Lyle Tuttle, la légende américaine du tatouage

Dans le monde du tatouage, c’était une légende. C’est par hasard que nous entrons dans le studio ouvert par Lyle Tuttle sur Columbus Street à San Francisco. Un studio bigarré sur les murs desquels sont accrochés dessins, photos et articles de journaux, un lieu de mémoire.

C’est le gérant actuel du studio, Martin del Camino, tatoueur argentin, qui nous accueille et nous raconte l’histoire de Lyle Tuttle, artiste tatoueur américain, figure de San Francisco, décédé en mars 2019 à l’âge de 87 ans.

« Lyle a tatoué les plus grands, Janis Joplin, Cher, Joe Baker, Peter Fonda, Joan Baez, des musiciens, mais aussi des acteurs et tant d’autres célébrités (…) Il a tatoué sur tous les continents et a effectué des recherches sur les significations et différentes techniques du tatouage partout dans le monde, de la Polynésie en passant par l’Afrique, l’Australie et l’Asie », nous explique Martin.

Lyle Tuttle grandit à Ukiah en  Californie. A 14 ans il achète son premier tatouage, un cœur avec inscrit « maman » au centre de la bannière, pour 3,50 dollars. Il commence à tatouer en 1949 et ouvre son propre studio à San Francisco en 1954. A la fin de sa vie, son corps était recouvert de tatouages à 95%.

Photos Stéphanie Nedjar
Texte Christelle Marot

3 commentaires

Laisser un commentaire