La ferme de jacob

Nous rencontrons Jacob Lebel, 22 ans, fermier et activiste écologique. Ses parents, médecin et designer, ont quitté le Québec il y a 18 ans pour s’installer près de Roseburg dans l’Oregon afin de lancer un projet de ferme autosuffisante et biodynamique.

La biodynamie allie agriculture biologique, qui exclut le recours aux produits chimiques de synthèse, et valeurs spirituelles. Jacob a grandi dans cette ferme et fait l’école à la maison jusqu’au 8ème grade, avant d’étudier le journalisme, la chimie organique et la physique.

La ferme s’étend aujourd’hui sur 242 hectares. Elle est dirigée par 15 associés et compte 4 employés à temps plein. Elle permet de subvenir à la quasi-totalité des besoins alimentaires de la petite communauté. Le réchauffement climatique a des conséquences sur la ferme et la région environnante.

3 commentaires

  1. Ça donne envie de passer une saison dans cette ferme c’est rassurant de voir les qualités d’adaptation de l’être humain et de la nature au réchauffement climatique

  2. I am reminded of the lyrics of an old (American) song — « How you gonna keep ’em down on the farm, after they’ve seen Paree? »(Paris). Looks like the opposite may be true for you! It must be tempting to stay on that idyllic farm after years of the hustle and bustle of Paris…!

Laisser un commentaire