La marche des crabes en Oregon

A l’embouchure de la Columbia River, Cape Disappointement au Nord, Astoria au Sud. De là, nous nous lançons sur la fameuse Coastal Highway 101 qui nous permet de coller au littoral. A mi-chemin, les plages commencent leur mue, et au détour d’un virage nous découvrons des dunes.

Baker Beach. Des kilomètres de dunes, un plage déserte, l’obligation de ne marcher que sur le sable humide afin de ne pas abîmer les œufs d’oiseaux enfouis dans le sable sec. Pas âme qui vive… Pas plus d’humains que de crabes, du reste – Cliquez pour agrandir les images.

Évidemment, nous imaginions le pire. Les émanations toxiques d’algues auraient asphyxié les pauvres bêtes, des mouettes tueuses transformées en escadron de la mort les auraient dévoré tous en même temps, une vague de chaleur exceptionnelle aurait eu raison de leurs déambulations amphibies… Et bien non, vous pouvez être rassurés, rien de tout cela n’est en cause. Les crabes muent, tout simplement, et dans l’Oregon ils le font tous en même temps !

It can look like a major disaster occurred to the crab population, but it’s as natural as kids outgrowing their old shoes.
ODFW – Oregon Dpt. of Fish and Wildlife

En bonus, quelques autres natures mortes, sans plus d’explications toutefois.

Stéphanie Nedjar

Un commentaire

  1. Un sentiment d’être sorti de la course du temps au fil de ces photos.
    Et une vraie envie de découvrir cet Oregon sauvage…

Laisser un commentaire